lundi 27 juin 2016

Aurelia, une gardienne d'animaux dévouée




Aurelia et Sweet

Aurelia et les animaux



Les chiens, les chats, les NAC (nouveaux animaux de compagnie), elle les aime depuis toujours. Déjà enfant, elle est entourée de bêtes de tous poils.
A 17 ans elle décide d'avoir son propre animal de compagnie. Ce sera un york offert par des amis de la famille. La jeune fille trouve du réconfort auprès de ce chien. Le divorce de ses parents, un déménagement. A 19 ans, un bac ES en poche, il lui faut commencer des études. Elle se lance sans conviction en sociologie et obtient une licence à Paris VIII puis suit les cours pour passer le concours de l'administration.
Mais Aurelia est allergique aux ordinateurs, aux téléphones, elle n'est bien qu'en présence d'animaux. Alors, avec l'aval de sa maman, elle se lance dans l'aventure.



Aurelia est une passionnée



Un jour, elle voit à la télévision une publicité pour une formation en vue d'obtenir un  diplôme d'auxiliaire vétérinaire. C'est le déclic. Elle s'inscrit et durant un an et demi cette école la conforte dans l'objectif qu'elle s'est fixé: travailler auprès des animaux
Elle trouve des stages, devient bénévole, est salariée dix-huit mois dans une association où elle soigne et s'occupe des animaux. Toujours partante, elle y remplace d'anciennes collègues et une fois par semaine y consacre quelques heures. Mais elle n'oublie pas qu'il lui faut subvenir à ses besoins même si sa maman veille au grain. Elle suit une formation de comptabilité. Elle réalise que pour assouvir sa passion elle ne doit compter que sur elle-même.


Aurelia et Gypsy

Aurelia est une battante



Dans la maison où vit Aurelia avec sa maman, il y a aussi sa grand-mère née en 1921. La vie est ainsi faite qu'il lui faut remettre à plus tard ses projets et apprendre à organiser son temps. La petite fille s'occupe désormais de sa grand-mère. Même si l'auxiliaire de vie vient tous les matins, Aurelia la fait déjeuner. lui tient compagnie. Allier sa vie privée avec sa vie professionnelle n'est possible que parce qu'elle décide de se mettre à son compte. C'est la seule solution qui s'offre à elle.

Les services d'Aurélia 


Elle crée alors son site internet Aurélia &Sweet en 2015.
Sweet est le nom de sa chienne, un adorable york qui veille avec les chats Gypsy, Erin et Eliott sur la maisonnée.


Sweet, son charmant york


Ce site est l'unique possibilité d'organiser son temps. Parvenir à s'occuper de sa grand-mère et vivre sa passion. Elle porte autour de son cou un collier avec un chat en argent. Il se dégage de cette jeune femme un je-ne-sais quoi de  touchant et de fort à la fois. Cet amour pour les animaux, elle le vit en proposant ses services. Besoin de faire promener votre chien ? Besoin de compagnie pour vos animaux ? Aurélia se déplace, reste le temps souhaité, change litière, eau, nourriture, prend le courrier. Un service sur mesure qui comblera l'animal et son propriétaire. Alors n'hésitez pas à faire appel à ses services!





Aurelia attend vos animaux!
Article rémunéré

lundi 13 juin 2016

La cuisine de Sabrina


Portrait de Sabrina: une cuisinière-traiteur aux mets délicieusement atypiques






Le sourire de Sabrina 

Chez Sabrina, à peine passé le seuil de la maison, une odeur appétissante éveille les papilles. Sabrina vous accueille le sourire aux lèvres et vous savez aussitôt que vous allez passer un très bon moment.


Une évidence et un plaisir


La jeune femme est originaire de Saint François en Guadeloupe. Venue passer en 1999 un BTS d’hôtellerie restauration à Paris, elle ne devait rester que deux ans. Le destin en décide autrement. Elle rencontre son futur mari et désormais sa vie est en métropole.
Elle travaille dans différentes maisons, toujours dans le service en salle, quelquefois elle est sollicitée en cuisine. Cuisiner, elle a cela dans le sang. La cuisine, elle la pratique tous les jours et depuis toujours. Troisième d’une fratrie de trois garçons et trois filles, elle se souvient que tous aidaient et apprenaient les recettes de leur maman.


lundi 6 juin 2016

Une délicieuse créatrice de bijoux


           Ioulia et ses bijoux



Anne-Laure avait rencontré Ioulia à une réunion de créatrices, elle m'avait juste dit: tu verras, elle est super et ce qu'elle fait aussi. Elle ne s'est pas trompée: cette créatrice est un diamant brut et ses bijoux sont des merveilles. En sortant de chez elle, un  mot résume à lui seul cette rencontre durant laquelle elle m’a raconté sa vie, ses envies, expliqué son travail:  délice. 

                   

           Une femme vraiment charmante 

Ioulia et Cookie
Il y a d’abord ses grands yeux vert-noisette qui vous captent et ce charmant accent qui vous invite au voyage. La belle jeune femme est russe et sa vie ressemble à un conte de fée. Quand elle  parle, vous plongez avec elle. Vous vivez la scène où à l’aéroport de Milan avec son amie, elle cherche désespérément quelqu’un pour leur indiquer en anglais la porte d’embarquement. Elle remarque un homme qu’elle prend pour un homme d’affaire. Elle l’interpelle, il s’arrête, lui répond, elle le remercie et lui laisse le numéro de téléphone de sa maman. Les dés sont jetés. Après une escale à Moscou elle arrive enfin deux jours plus tard à Krasnodar, une ville près de la mer Noire, dans le sud de la Russie. Elle y suit des études à l’académie des Beaux-Arts avec une spécialisation peintre décorateur de spectacles.  Sa mère lui apprend qu’un homme français au nom italien a déjà appelé. Il l’attend à Bergame. Plus tard elle repart en Italie accomplir  son destin. Un mariage, un enfant, l’apprentissage d’une nouvelle langue, des voyages et la France.

jeudi 2 juin 2016

Des nouvelles depuis Maule, village en partie inondé !

Hé oui, je l'ai souvent dit, je vis à Maule. Joli village médiéval...


Depuis deux jours, Maule vit un enfer : des inondations. Les villages autour sont aussi touchés voire plus. Je vais vous livrer quelques vues incroyables des rues, des maisons...  (merci au El bario, Cathoon et Julien pour les prises de vues).

Ce soir, les prévisions sont très mauvaises. Aussi toutes mes pensées vont à tous les inondés, les personnes qui sont toujours privées d'électricité (chez moi la lumière est revenue !).


Les écoles sont fermées depuis deux jours. On croise dans les rues des gens en short, en bottes en caoutchouc hagards. Des maisons sont fermées pour cause d'évacuations.

Ce matin, je suis allée prendre un café réconfortant au bar de la place. On peut s'y réfugier pour charger les portables et se réchauffer. A 7h ce matin, il ont accueilli plein de gens déboussolées par ces dernières 48H.

Les prévisions pour les prochaines heures n'étant pas au beau fixe, 

BON COURAGE A TOUS











Localisation des Malins !